décor marocain artisanat marocain
logo artisanat logo marocain

Le travail de la terre : De la poterie berbère au Rassoul...

Un savoir-faire ancestral

Un gisement économique

Un travail riche et varié
L'univers de l'huile d'argan
Cosmétiques naturels

Les terres marocaines sont riches en minerais, fossiles et argile. L'argile est utilisée à des fins cosmétiques (Ghassoul) et entre également dans la composition de nombreux objets comme les poteries berbères, traditionnelles et citadines.

Les poteries traditionnelles sont modelées par des femmes, sans l'aide de tour. Leur fabrication se localise dans le nord de Taza, le Rif ou encore le Haut-Atlas et dans le sud à Ouarzazate et Zagora.

Les poteries citadines – des objets d'usage de la vie quotidienne – sont réalisées essentiellement par des hommes, sur des tours, puis ornées de dessins au “Gatran” (goudron). On les retrouve à travers tout le Royaume avec quelques concentrations : Fès, Meknès et Salé par exemple, sont réputées pour leurs céramiques vernissées (tuiles des Médersas).

Aujourd'hui, on note une ascension de la ville de Safi dans la confection des faïences à reflets métalliques et des poteries blanches décorées de bleu. Une ascension liée à l'émigration de nombreux artisans Fassis dans les années 70, qui ont apporté avec eux leur savoir-faire.

poterie-marocaine

argana